Des rituels au service de la cohésion de votre équipe

La méditation, le goûter, l'Afterkwerk... Les rituels font partie des temps forts quotidiens ou mensuels offerts aux membres kwerk. Ils permettent de créer du lien, de la cohésion d'équipe ou un temps de prise de recul dans une journée de travail.

Makeba Chamry, spécialiste et créatrice de rituels en entreprise, nous parle de ces moments fédérateurs à mettre en place dans votre entreprise et de leur impact sur la cohésion et la culture de votre équipe.

Qu’est-ce que la mise en place de rituels peut changer dans l’entreprise ? En quoi le rituel constitue un outil de transformation pour l’entreprise ?
 

Les rituels sont des technologies humaines ancestrales millénaires, qui depuis la nuit des temps permettent d’accompagner les changements dans les communautés et structurent la vie des collectifs en nourrissant la cohésion ainsi que le sentiment d’appartenance. Célébration des solstices, des lunes et des moissons, passages initiatiques, … jusqu’au fameux rituel du 20h00 pendant le 1er confinement Covid en guise de remerciement au personnel soignant…!
Ce sont de véritables invariants de la condition humaine qui ont été délaissés dans nos sociétés occidentales privilégiant une vision hyper rationalisée et cartésienne du monde.

Pourtant, les rituels ont démontré depuis longtemps leur efficacité régénératrice et stabilisatrice. Ce sont des actes symboliques forts avec leurs lieux et temps dédiés.
 
De plus, on sait aujourd’hui avec les travaux de recherche en neurosciences, à quel point on ne peut plus appréhender les changements complexes de manière uniquement rationnelle, cognitive et linéaire. Cela n’aboutit pas à prendre des décisions éclairées. Ainsi les rituels, en sus de la dimension opérationnelle, aident à la prise en compte de la dimension sensible, émotionnelle et relationnelle du travail qui est essentielle pour la performance dans le respect de l’écologie humaine.
 
On peut définir les rituels en entreprise comme des moments “augmentés”, à forte valeur ajoutée, souvent récurrents pour faire vivre et grandir un collectif. Et pour le dire encore plus simplement, les rituels sont des formats, des espaces où dans un cadre sécurisant, régénérant, on peut prendre le temps de la relation et de la création. On recherche une connexion à soi, aux autres et à son écosystème.
 
L’organisation de rituels en entreprise a, par conséquent, des bénéfices multiples dans les transformations actuelles :
 
●      Les rituels permettent de nourrir la cohésion, le sens et le sentiment d’appartenance de collectifs chamboulés par le travail hybride
●      Les rituels apaisent les incertitudes en proposant des moments d’ancrage et de partages émotionnels dans l’accélération. Or, il semble clair que les organisations vont traverser dans les prochaines années de fortes turbulences d'adaptation. Beaucoup d’indicateurs géopolitiques, climatiques, économiques et sociaux clignotent!
●      Enfin, les rituels organisent naturellement une continuité avec le vivant : renouer avec des rythmes plus naturels, redessiner des nouvelles temporalités corporate en lien avec les saisons par exemple. Cultiver en somme, une conscience du vivant en nous et autour de nous, essentielle en pleine crise écologique.
 
Quelle est la différence entre une routine (comme par exemple un apéro mensuel en équipe) et un rituel ?
 
C’est effectivement une précision essentielle à opérer.
 
Beaucoup de personnes dans les entreprises confondent les rituels avec des routines organisationnelles comme les points business hebdomadaires du lundi matin ou l’apéro mensuel du jeudi soir. Ce sont des routines et non des rituels.
 
Un rituel est un acte intentionnel, il est habité de sens et de structure. D’ailleurs si l'on revient à la racine, le mot rituel vient du latin “ritus” et signifie ordonnancement. C’est donc une structure qui donne du sens. Dans le rituel, il y a un ordre dans lequel on opère les choses et cet ordre, “le protocole”, est important. Il y a par exemple obligatoirement une ouverture et une clôture du rituel pour bien montrer qu’on rentre dans un espace qui est différent du temps ordinaire.
Le protocole, c’est vraiment ce qui fonde la différence entre le rituel et la routine. On peut dire que les routines sont des rituels appauvris et mécaniques.
 
Il n’y a pas d’opposition ni de jugement de ma part, l’un n’est pas meilleur que l’autre, les deux sont nécessaires à la bonne marche organisationnelle. Ils n’ont juste pas les mêmes bénéfices et la même efficacité. Toutefois, on peut “upgrader” des routines en rituels si cela est jugé nécessaire, en respectant un protocole précis et en chargeant de sens son déroulé.
 
 
Comment construire et intégrer des rituels dans l’entreprise ?
 
Pour faire ces correspondances entre les rituels des traditions ancestrales et le monde de l’entreprise du 21ème siècle, j’ai travaillé avec des chercheurs pluridisciplinaires en management des organisations, anthropologie, design, etc. (Stanford, CNAM, Harvard Business, School entre autres) pour créer une méthodologie unique pour accompagner les organisations dans le design de rituels. La méthodologie consiste en une segmentation des rituels en 4 familles : cohésion, célébration, création et passage ainsi que la formulation d’un protocole rituel (les 5 piliers du protocole : un temps dédié ; une intention claire : une ouverture et une clôture ; le “ici et maintenant” et un facilitateur du rituel  garant du cadre). C’est une discipline encore émergente, néanmoins des expérimentations poussées ont déjà été menées aux Etats-Unis.
 
Par exemple, les chercheurs de la Harvard Business School ont comparé la performance des équipes opérant des rituels de celles qui n’en font pas, et selon leur données, les équipes avec des rituels ont une performance de 30% supérieure. Pourquoi? Tout simplement, parce qu’elles se coordonnent mieux en amont en s'entendant sur un plan d'action plus rapidement. Les autres équipes passent en revanche beaucoup de temps à argumenter.
 
Nous avons par exemple co-créé 2 rituels pour une business unit d’un grand cabinet d’audit : le voyage du héros et le puzzle de la vision. Leur problématique était de retrouver de la cohésion d’équipe et l’incarnation d’une culture commune après le confinement et avec le travail hybride.
Le premier est un rituel de cohésion mensuel qui permet de cultiver les petites histoires qui font la culture de l’entreprise (un projet exceptionnel, une réussite, etc) pour élargir le regard, se reconnaître, se réapproprier les valeurs. Le 2ème est un rituel de création trimestriel pour nourrir l’innovation et la vision commune via un collage créatif de leurs objectifs stratégiques.
 
 
 
Makeba Chamry a fondé Le Bureau des Rituels, première agence française de design de rituels corporate. Elle est co-autrice avec Edouard Malbois de l’ouvrage “Les rituels en entreprise. La nouvelle énergie de transformation”, paru aux Éditions Eyrolles en avril 2022.

Vous aimez nos articles?
Suivez kwerk sur Linkedin pour ne manquer aucune actualité. Si vous cherchez vos nouveaux bureaux clé en main à Paris, contactez-nous !
 
 

voices